Peut-on faire un leasing sur une voiture d’occasion ?

Wall

Faire un leasing sur un véhicule d'occasion, est ce possible ?

Alternative à l’achat comptant ou au crédit auto, le leasing séduit de plus en plus d’automobilistes à la recherche d’une nouvelle voiture. Ce mode de financement est d’autant plus intéressant qu’il permet désormais de louer en leasing une voiture d’occasion. Justement, vous souhaitez en savoir plus sur cette option pour acquérir votre prochain véhicule ? Quels sont ses avantages et quelle est la provenance des voitures d’occasion proposées en leasing ? On vous dit tout dans cet article.

Le leasing d’une voiture d’occasion, comment ça fonctionne ?

 

À l’instar du leasing neuf, vous louez une voiture d’occasion pendant une période définie par contrat, en échange d’un loyer mensuel fixe. Ce dernier varie généralement selon la durée de location, généralement entre 1 et 5 ans, la marque et le modèle choisis, le forfait kilométrique, le montant de l’apport ou encore les services et garanties souscrits.

 

Rappelons également que deux formules de leasing existent : la Location avec Option d’Achat (LOA) et la Location Longue Durée (LLD). Bien qu’elles soient fondamentalement similaires, la LOA vous permet de racheter le véhicule à l’issue du contrat, tandis que la LLD exige sa restitution au loueur. Ceci s’applique évidemment aux voitures d’occasion.

Pourquoi choisir ce mode de financement ?

 

Si de nombreux automobilistes se sont déjà laissés tenter par le leasing auto, c’est qu’il possède des avantages non négligeables. En effet, il vous permet de prendre le volant d’une voiture récente sans casser votre tirelire, car vous pouvez définir votre loyer mensuel selon vos besoins et votre budget. En fonction du contrat souscrit, des services comme l’entretien, les réparations, l’assistance, voire l’assurance peuvent y être inclus. De quoi rouler en toute liberté sans être surpris par des coûts supplémentaires.

 

Avec le leasing auto, vous avez également la possibilité de changer de voiture plus régulièrement puisque la location est généralement comprise entre 1 et 5 ans. En fin de contrat, il vous suffit alors de retourner le véhicule au professionnel, sans vous soucier de la revente ou décote. Si vous ne souhaitez plus vous séparer de la voiture d’occasion que vous louez et si vous êtes titulaire d’un contrat de LOA, vous pouvez en devenir propriétaire en levant l’option d’achat. La flexibilité est donc le maître-mot du leasing auto.

 

En vous orientant vers le leasing d’une voiture d’occasion, vous pourrez bénéficier d’un loyer mensuel moins cher par rapport à un modèle équivalent neuf. Face à de telles économies, votre choix se tournera peut-être vers une finition plus haut de gamme et mieux équipée. De même, sachez que les voitures d’occasion proposées en LOA ou en LLD sont généralement assez récentes.

 

D’où proviennent les voitures d’occasion en leasing ?

 

D’abord, les véhicules d’occasion disponibles en leasing peuvent provenir de retours de LOA ou LLD neuves ou bien être des modèles d’exposition. De même, plusieurs professionnels, à l’instar des mandataires et importateurs auto, importent des voitures d’occasion d’autres pays européens, tels que l’Allemagne, afin de les proposer en contrat de location.

 

Ce type d’offre est d’ailleurs très avantageux puisque grâce au fonctionnement et aux pouvoirs de négociation de ces professionnels, les tarifs s’avèrent très attractifs. Vous pouvez alors prendre le volant du véhicule d’occasion en leasing de votre choix tout en bénéficiant d’un loyer moins cher.

Comment fonctionne l’import auto ?

 

L’importation auto, c’est le fait d’acheter et de payer sa voiture dans un autre pays que la France. Selon le type de véhicule que vous recherchez, l’import est une solution à considérer pour faire des économies, mais aussi pour dénicher la perle rare. Toutefois, ce n’est pas une tâche à prendre à la légère et vous pouvez alors vous faire accompagner d’un professionnel. D’ailleurs, si c’est lui qui procède à l’achat, il est considéré comme l’importateur et devra ainsi réaliser les différentes démarches auprès de l’administration fiscale. En revanche, si vous vous occupez du paiement, c’est à vous de faire toutes les démarches administratives.

 

C’est notamment le cas de l’immatriculation. En effet, pour circuler dans le pays d’achat, vous devrez avoir les bonnes plaques étrangères, de transit ou d’export. Toutefois, celles-ci ne sont généralement pas valables en France, tandis que plusieurs semaines peuvent s’écouler avant de recevoir l’immatriculation définitive et la carte grise… En attendant, comment rouler en toute légalité en France ? Il vous suffit d’établir un Certificat Provisoire d’Immatriculation WW (CPI WW) qui peut être obtenu en quelques heures via un professionnel agréé ou en plusieurs semaines via l’ANTS.

 

Ces plaques provisoires, également connues sous le nom de plaques WW, permettent ainsi de rouler temporairement et de manière légale votre voiture d’importation sur les routes françaises en attendant la carte grise et les plaques d’immatriculation définitives.

 

Faire un leasing sur une voiture d’occasion, c’est non seulement possible, mais cela vous permet également de réaliser des économies. En effet, le loyer mensuel est moins cher que celui d’un leasing neuf à modèle équivalent et vous pourrez alors choisir une finition plus haut de gamme et mieux équipée. Ces véhicules d’occasion, en LOA ou LLD, proviennent, par exemple, de l’import, ce qui explique les tarifs avantageux affichés par les professionnels.